ANTIFAS BLM

J’éprouve une certaine fascination pour les mouvements politico-socio-urbains qui ne se définissent que CONTRE. On ne sait pas trop ce pour quoi ils se battent, on sait juste que c’est contre quelque chose. C’est-à-dire qu’ils ne se définissent que dans une rivalité, et qu’ils ne peuvent exister sans un ennemi désigné. Et l’ennemi serait donc…
Lire la suite