contact@lameutefrance.fr

Interview de Thomas Joly

FG : Bonjour cher Thomas et merci d’accorder un peu de temps au Loupiot pour répondre à nos questions. Tout d’abord, même si je pense que la grande majorité de nos lecteurs vous connaissent pouvez-vous nous dire un peu qui vous êtes, à la fois dans votre vie privée et dans votre vie publique ?

TJ : J’ai 45 ans, marié, 3 enfants, fonctionnaire de l’Éducation nationale, plus de 25 ans de militantisme au sein de la droite nationale derrière moi, j’ai adhéré au Front National en 1996 que j’ai quitté en 2009 pour rejoindre le Parti de la France. J’ai été élu de 2004 à 2010 au Conseil régional de Picardie.

 

FG : Vous avez remplacé Carl Lang à la tête du PdF dont vous étiez alors le Secrétaire général en novembre 2019. Avez-vous inscrit votre Présidence dans une continuité totale de Carl Lang ou avez-vous fait évoluer ou changer certaines lignes ?

TJ : La ligne de droite nationale, identitaire, de défense de notre civilisation et des libertés économiques reste rigoureusement la même. Je m’inscris dans la continuité de Carl Lang et des orientations qu’il a données au Parti de la France depuis sa création. En revanche, du fait de la dissemblance de nos personnalités, le style est forcément différent mais la ligne idéologique reste la même.

 

FG : Le PdF est considéré comme un parti de droite, voire d’extrême droite ou de droite radicale. Vous reconnaissez-vous dans ces notions de droite et de gauche ?

TJ : Et pourquoi pas ultra-méga-extrême-droite-intégriste ? Nos adversaires politiques vont arriver à court de superlatifs pour nous définir ! Toutefois, nous ne rejetons pas le qualificatif de « droite » tant honni par certains, même par ceux qui sont censés la représenter. Le terme de « droite nationale » est pour moi ce qui correspond le plus au Parti de la France. Il ne s’agit pas de la fausse droite à la remorque économique, sociétale, morale et droitdel’hommiste de la gauche mais de la droite de l’honneur, du devoir, de l’identité, du travail, de la famille et de la patrie.

 

FG : On parle aussi beaucoup, souvent pour dire tout et n’importe quoi, de « Valeurs Républicaines ». Pour vous y a-t-il des « Valeurs Républicaines » ? Lesquelles ? Vous reconnaissez-vous comme républicain ?

TJ : Tout d’abord, il faut arrêter avec cette sacralisation de la République, ce n’est qu’un mode d’organisation des institutions, pas l’Évangile. Quant aux « valeurs républicaines », sorte de mantra contemporain invoqué par nos gouvernants, je serais curieux de savoir en quoi elles consistent et en quoi elles nous ont protégé ou nous protégeront de l’invasion migratoire et islamique, du déclin économique et démographique, de la décadence morale et sociétale, etc. Personnellement, la République, je m’en contrefous. Ce qui m’importe, c’est la France éternelle et le peuple français.

 

FG : Le PdF pourrait être qualifié de « FN Canal Historique ». Êtes-vous d’accord avec cette formule ? Qu’est ce qui rapproche et sépare le PdF du RN aujourd’hui ?

TJ : C’est en général la formule que j’utilise pour présenter brièvement le Parti de la France aux néophytes. Nous sommes sur la ligne historique du Front National de Jean-Marie Le Pen sans la dédiabolisation obsessionnelle, sans la gauchisation du discours économique et sociétal, sans l’abandon des fondamentaux (défense de la vie, remigration, désislamisation, abrogation des lois liberticides) voulus par sa calamiteuse fille.

 

FG : Mis à part le fait que vous ne cherchiez pas à séduire les jeunes garçons qui travaillent pour vous et que vous ne viviez pas très confortablement aux frais du parti que vous dirigez, sur la politique européenne peut il y avoir des points communs entre vous et Asselineau ?

TJ : Je ne vois vraiment pas ce que je pourrais avoir en commun avec cette vieille tata obsédée par la sortie de l’Union Européenne mais complètement opposée à toute vision identitaire de notre Nation. Quitter l’Union Européenne pour mieux ouvrir les frontières à l’Afrique sous prétexte qu’elle est francophone est une aberration. Asselineau est une imposture vivante. Le souverainisme sans identité n’est qu’un variant du cosmopolitisme.

 

FG : A ma connaissance vous ne vous êtes pas encore déclaré candidat aux prochaines élections présidentielles. Comptez-vous le faire ?

TJ : Non. Actuellement, ni le PdF, ni aucune organisation à droite du RN n’est en mesure d’espérer obtenir les 500 parrainages nécessaires à la présentation d’une candidature présidentielle. La politique est chose sérieuse et je laisse aux mythomanes le soin de se ridiculiser et de prendre les gens pour des imbéciles. Il n’y a, hélas, aucune dynamique populaire, militante, financière et logistique pour une telle candidature. Et si, par je-ne-sais quel miracle, elle aboutissait, ce serait pour faire un score à la Cheminade, sans pouvoir peser sur l’élection.

 

FG : Mais si vous refusez de jouer le jeu électoral et que vous ne vous déclarez pas non plus comme « révolutionnaire » quels moyens vous reste-t-il pour prendre le pouvoir un jour en France ?

TJ : Au contraire, le Parti de la France entend participer à toutes les élections qu’il peut si nous en avons les moyens, ceci afin de diffuser nos idées à un maximum de nos compatriotes souvent résignés devant le casting qui leur est proposé par le Système. D’ailleurs, ce n’est pas parce que nous ne présenterons pas de candidat aux élections présidentielles que nous n’en soutiendrons pas un. Attendons par exemple de voir si un célèbre éditorialiste et chroniqueur décide de se présenter ou non. Cette candidature alternative pourrait rebattre toutes les cartes de cette élection.

 

FG : Afin de mieux faire connaître votre programme je vous propose de jouer au « pour ou contre ». Je vous pose une question et vous ne pouvez répondre que par « pour » ou « contre » sans chercher à faire du « en même temps » macronien. Si vous estimez qu’aucune réponse ne peut convenir vous pouvez sortir le Joker.

  • Peine de mort Pour
  • Remigration Pour
  • Frexit Joker
  • Catholicisme Religion d’Etat Pour
  • VIème République Joker
  • Système parlementaire Joker
  • Revenu Universel Contre
  • Service Militaire obligatoire Contre
  • Double Nationalité Contre
  • Déchéance de Nationalité Pour
  • Presse Subventionnée Contre
  • PMA/GPA sans père Contre
  • Droit du Sol Contre
  • Réforme ou refonte du Code de la Nationalité Pour
  • Energie Nucléaire Pour
  • IVG Contre
  • Mariage pour Tous Contre
  • Euthanasie Contre

 

FG : Pour finir cette interview et avant de vous laisser la conclure comme vous le souhaitez, qu’aimeriez-vous dire à nos lecteurs qui aimeraient s’investir en politique et pourquoi pas vous rejoindre ?

TJ : Il est impératif de ne pas rester spectateur du déclin et de s’engager pour sauvegarder notre civilisation pluri-millénaire et l’intégrité de notre peuple. Le Parti de la France est la structure d’accueil naturelle de tous ceux qui veulent mener ce combat pour la France et les Français.

 

VOTRE AVIS

3 réponses

  1. Silano dit :

    Service militaire obligatoire : Contre.

    Ma question est : Pourquoi?

    VOTRE AVIS
  2. loslier eric dit :

    la réponse peut ma fois être tout simplement à cause justement de l’immigration , la France formerais au combat et maniement des armes les mêmes hommes dont nous cherchons à nous séparer ,je ne pense pas qu’une armée de musulmans et de racailles de quartier sois la plus approprié pour de défendre la France

    VOTRE AVIS

Laisser un commentaire

JE SOUTIENS

La Meute France ne perçoit aucune subvention.

Vous pouvez aider l'association en faisant un don à partir de 1 euros.

la Meute France
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic.
Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité ét d\\\'analyse.
View more
Cookies settings
Accept
Decline
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie nameActive

L’adresse de notre site Web est : https://lameutefrance.fr.

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Informations de contact

Informations supplémentaires

Comment nous protégeons vos données

Procédures mises en œuvre en cas de fuite de données

Les services tiers qui nous transmettent des données

Opérations de marketing automatisé et/ou de profilage réalisées à l’aide des données personnelles

Affichage des informations liées aux secteurs soumis à des régulations spécifiques

Save settings
Cookies settings
%d blogueurs aiment cette page :