contact@lameutefrance.fr

Interview de Mr Patrick Jardin

FG : Cher Patrick, bonjour, et d’abord un grand merci pour avoir bien voulu accorder un peu de votre temps au Loupiot.

Vous êtes le papa de Nathalie, une des 90 victimes assassinées dans le théâtre du Bataclan le 13 novembre 2015.
En ce 11 mars, journée dédiée aux victimes du terrorisme, il nous semblait d’autant plus important de vous entendre que depuis ce tragique événement, vous êtes en quelque sorte entré en croisade.

Et si votre colère est bien évidemment tournée vers les assassins de votre fille, il est clair qu’elle ne se limite pas à eux.

Pour essayer de mieux comprendre pourquoi vous êtes tant en colère, plutôt que d’axer cet entretien sur les tragiques événement du 13 novembre, je vais plutôt vous poser des questions sur « l’après 13 novembre » et ce que vous avez vécu après la disparition de votre fille.

Avant de commencer j’aimerais juste que vous nous disiez succinctement qui était Patrick Jardin avant cette tragédie :

PJ : Patrick Jardin était gérant d’une société de location de voiture que je gérais avec mon frère j’avais déjà eu le malheur de perdre mon épouse d’un cancer en Juin 2004 j’étais donc veuf avec deux enfants Nathalie qui avait 31 ans et Loïc 28 ans le jour de cet attentat.

FG : Combien de temps êtes vous resté dans l’incertitude sur le sort de votre fille après l’attentat ? Qui vous a appris le décès de Nathalie et comment ?

PJ : Il m’a fallu 48 heures pour retrouver la dépouille de Nathalie l’attentat a eu lieu le Vendredi 13/11/2015 et je suis allé reconnaître son corps le Dimanche 15/11/2015 vers 23H30

FG : Considérez-vous que dans les circonstances très douloureuses et difficiles post-attentat et dans une atmosphère certainement très « chaotique » vous avez été humainement traité et pris en charge ?

PJ : Absolument pas  vous savez pour tous ces gens vous n’êtes qu’un numéro ils se foutent complètement du désarroi dans lequel vous vous retrouvez plongé, certes il y a multitudes d’aides psychologiques que j’ai refusées et j’ai rudement bien fait car pour en avoir discuté avec des gens qui y ont eu recours ces aides psychologiques ne sont que du bourrage de crâne destinés à vous faire admettre que les musulmans sont des gens biens et gentils ce qui dans mon cas n’aurait fait qu’attiser ma colère car une fois le choc de l’annonce de la perte de votre fille j’ai été submergé et c’est encore comme ça aujourd’hui par une colère épouvantable car tous ces morts auraient largement pu être évités

FG : En dehors de l’annonce terrible de la mort de Nathalie, dans les jours qui ont suivi avez-vous eu l’impression d’avoir eu des interlocuteurs fiables et compatissants ? Avez-vous eu l’impression à certains moments qu’on tentait de vous cacher des choses, qu’on n’était pas clair avec vous, qu’éventuellement vous étiez gênant ?

PJ : Tout d’abord ayant interpelé Manuel Valls ,Bernard Cazevide et Le Drian sur le quai de la gare du Nord de Paris cela a eu pour effet de déclencher dans la semaine une convocation devant la direction des services fiscaux de Lille pour un contrôle fiscal mais heureusement étant résident Belge ce contrôle a été inopérant la seule chose c’est qu’ils ont exigés une tonne de papier que je devais aller chercher aux services fiscaux belges !Je vois encore la tête de l’inspecteur qui me dit de déposer mon dossier dans la panière et de revenir le chercher la semaine qui suit lorsque je lui ai annoncé que ses collègues Français ne m’avaient laissé que 48 Heures et je remercie cet inspecteur fiscal Belge qui m’a remis la totalité des papiers dans le délai imposé par son collègue Français !

FG : Vous avez-eu en particulier une altercation avec Manuel Vals qui a donné le titre de votre livre « Pas devant les caméras ». Pouvez-vous nous la raconter brièvement ?

PJ: J’étais venu chercher mon frère à la gare du Nord pour qu’il me donne un coup de main pour parcourir tous les hôpitaux de la région Parisienne afin de retrouver Nathalie ce qui en ces temps de guerre n’est pas une mince affaire car je n’étais pas le seul à rechercher mon enfant. J’ai alors aperçu un attroupement dans la gare et j’ai aperçu Valls Cazevide et Le Drian accompagnés des services de sécurité et des journalistes et caméramans mon sang n’a fait qu’un tour étant prêt à tout pour retrouver ma fille j’ai traversé le cordon de sécurité et me suis retrouvé nez à nez avec ce trio d’incompétents. Là je n’ai pu contenir ma colère et leur ai dit mon dégoût pour leur administration incapable de procurer la sécurité qu’ils nous doivent et incapable 48 heures après cet attentat de retrouver les victimes. La seule chose qui intéressait Valls c’était que cela se ne soit pas filmé puisqu’il n’a rien trouvé d’autre à me dire « Monsieur pas devant les caméras »ce à quoi bien qu’interloqué par cette réflexion pour le moins inadaptée devant un papa à la recherche de sa fille je lui répondis que si il ne voulait pas être filmé il n’avait qu’à pas faire venir la presse pendant son déplacement destiné à surveiller que le plan Vigipirate était bien en place et qu’il aurait mieux fait de faire cela avant les attentats !Puis il m’a mis entre les mains de « son meilleur conseiller »qui allait soit disant m’aider à retrouver ma fille……en fait ce »meilleure conseiller » ne s’est contenté de me rappeler que vers 22H45 soit ¼ d’heure après que l’on m’ait annoncé le décès de Nathalie mais pour être tout à fait honnête devant les coups de gueule que j’ai poussés il a fait rouvrir l’Institut Médico Légale ou ma fille reposait depuis Vendredi soir pour que je puisse la voire et reconnaître son corps !

FG : En cette journée nationale participerez-vous à une commémoration ? Avez-vous été invité quelque part ?

PJ : Non je ne participerais pas à cette unième commémoration et d’ailleurs je n’ai été invité nulle part car je sais que je suis un caillou dans les chaussures de la bienpensance et que désormais je ne suis plus invité nulle part mais soigneusement évité ! J’estime que l’on a assez fait de commémorations concernant ces attentats, le temps n’est plus aux fleurs aux bougies et aux nounours le temps est à la réaction et à la vengeance désormais !

FG : Je sais que vous n’êtes membre d’aucune association de victime et que vous êtes même en assez mauvais termes avec certains responsables d’entre elles. Que s’est-il passé ?

PJ : Peu de temps après les attentats un dénommé Georges Salines a créé une association de victimes « 13/11/2015 »j’ai trouvé que l’idée était bonne et j’ai voulu le rencontrer pour lui assurer de mon soutien et de mon aide….hélas au bout d’une demi-heure de conversation j’ai compris que nous n’étions pas du tout fait du même bois car ce petit bonhomme au physique du professeur Tournesol, fonctionnaire m’a fait l’apologie de la mère de Mohamed Merah je me suis donc levé et prenais congé en lui disant « la seule chose en commun que nous ayons c’est que vous avez perdu votre fille et moi la mienne » Depuis cet horrible personnage a écrit un livre avec…….le père de l’assassin de sa fille ceci pour vous situer le genre du personnage…..depuis je ne fait plus partie d’aucune association et je me suis rendu compte que ces associations pompeuses de subventions ne servaient absolument à rien ils ne servent que pour que leur dirigeants espérant peut-être une éventuelle légion du déshonneur aillent bouffer des petits fours et boire du champagne dans les ministères !

FG : Cette journée d’hommage vous touche-t-elle ? Vous semble-t-elle utile ? Vous sentez-vous concerné ?

PJ : Non cela ne me touche absolument pas je ne savais même pas que cela existait avant que vous ne me l’appreniez en ce qui concerne je ne me sens pas du tout concerné vous savez le 13/11/2020 ils ont fait à Paris une commémoration à laquelle a participé la maire de Paris, Anne Hidalgo alors que  la semaine avant elle a accordé une subvention de 16000 € à une association salafiste……Ces gens sont en représentation ils n’en ont absolument rien à foutre de ce que vous vivez la seule chose qui les intéresse c’est leur réélection le reste NE LES CONCERNE PAS !

FG : Pour en revenir à l’attentat, avez-vous des rancœurs contre le gouvernement de l’époque ? Pensez-vous que cette horrible tragédie aurait pu être évitée ou plus rapidement arrêtée ?

PJ : Bien entendu ! Ces attentats sont la conséquence d’abord de 50 ans de connivence avec les milieux islamiste et ce TOUTE TENDANCE POLITIQUES CONFONDUES et bien entendu le quatuor Hollande, Valls, Cazeneuve, Le Drian porte UNE TRES LOURDE RESPONSABILITE ET ONT TOUS LES QUATRE A CE TITRE DU SANG INDELEBILE SUR LES MAINS !

Valls en refusant de prêter attention à la liste de tous les djihadistes qui ont participé à cette tuerie liste établie par les services avec les services secrets Syriens sous le seul prétexte qu’on ne pouvait pas travailler avec les services Syriens (j’ai reçu le témoignage du directeur des services qui m’a confirmé cela je ne peux à sa demande dévoiler pour l’instant son identité) ! RESULTAT 130 MORTS 485 BLESSES malgré cela ce pantin n’a pas jugé utile de présenter sa démission

Cazevide doit avoir des dons de voyance puisqu’il s’est ouvert le matin même des attentats qu’il s’attendait à un attentat de 130 morts en réalité il savait car il a été prévenu par les services Israéliens de l’imminence de cet attentat. Le même Cazevide n’a pas jugé utile de faire surveiller la mosquée salafiste située derrière le Bataclan et fréquentée par les frères Kouachi de l’hyper casher (Janvier 2015) on apprendra bizarrement après que ces frères Kouachi connaissaient les frères Abdeslam et fréquentaient également cette même mosquée !

Le Drian n’a pas voulu répondre aux questions de la commission d’enquête concernant les 8 militaires en faction devant le Bataclan à qui on a intimé l’ordre de……NE PAS OUVRIR LE FEU se réfugiant derrière le secret défense !

FG : Avez-vous l’impression que le pays a tiré les conséquences de cet attentat ? Pensez-vous qu’en terme de sécurité et de protection de nos citoyens, il y a eu un avant et un après Bataclan ?

PJ : La c’est clair, ABSOLUMENT PAS et vous verrez que cela recommencera après Charlie rien n’a changé, après l’hyper Casher rien n’a changé, après l’attaque dans le Thalys rien n’a changé, après le Bataclan rien n’a changé, après Nice rien n’a changé après les deux jeunes filles assassinées à la gare de Marseille rien n’a changé après le prêtre assassinée à Rouen rien n’a changé, après la décapitation de Samuel Paty rien n’a changé ,Après l’assassinat des personnes dans la basilique de Nice rien n’a changé……et je pourrais continuer comme cela longtemps ALORS POURQUOI VOULEZ VOUS QUE CELA CESSE ? Quand je dis rien n’a changé après le Bataclan ce n’est pas tout à fait exact Cazevide touché par la grâce Dieu Merci a pris un arrêté : désormais les services de police ne devront plus se gratter la tête pendant que les gens se font tirer comme des lapins pour savoir qui doit intervenir……..Ce sont désormais les premiers arrivés qui interviendront………cela semble tellement évident…..sauf pour des énarques !

FG : Vous avez été très ostracisé depuis le début de votre combat. Les réseaux sociaux vous censurent et la presse main Stream vous ignore ou tente de vous discréditer. On vous a reproché d’être un raciste, un facho, d’être mû par la haine, et même on a poussé l’ignominie jusqu’à vous accuser de vouloir « faire du fric » sur la dépouille de votre fille. Avez-vous envie de répondre à vos détracteurs ou préférez-vous opposer votre mépris à ces attaques ?

PJ : D’abord je dois faire amende honorable si je suis ostracisé j’en porte sûrement une responsabilité car je suis et j’ai toujours été ce qu’on appelle une grande gueule alors dans ce monde ou tout n’est pas bon à dire je récolte un peu ce que j’ai semé les réseaux sociaux me bannissent et ferment mes comptes les uns après les autres mais en plus d’être une grande gueule je suis têtu et obstiné c’est comme cela que j’en suis à mon 35° compte Twitter heureusement les gens me suivent au fur et à mesure de l’ouverture de mes comptes. Quand à la presse Main stream ces gens ne tirent pas leur revenus de leur travail mais des larges subventions de l’État qui en retour les oblige à servir la soupe au peuple soupe qu’ils leur dictent donc je ne suis suivi que par les supports Riposte Laïque, Résistance Républicaine, Nous sommes partout, par André Bercoff, par TV Liberté et Martial Bild et Radio Courtoisie qu’ils en soient tous ici chaleureusement remerciés. Pour les autres ils peuvent me traiter de Facho, raciste ou je ne sais quel nom d’oiseau cela m’en touche une sans faire bouger l’autre comme disait si bien un ancien président de la république mais tous ces gens qui n’ont pas ce dont un véritable homme doit être pourvu je me demande comment ils réagiraient face à la perte d’un enfant….ou plutôt si je sais sûrement en léchant les babouches désolé ce n’est pas mon genre…..Alors pour l’instant c’est comme ça mais qu’ils se méfient dans la vie la roue peut tourner et ce jour-là moi je ne les oublierais pas !

FG : Le procès des responsables des attentats va bientôt avoir lieu. Comptez-vous vous y rendre ? Pourquoi ? Qu’attendez-vous de ce procès ?

PJ : Bien entendu j’y serais ne serait-ce que pour ma fille c’est la seule chose que je puisse encore faire pour elle j’essaierai d’assister à un maximum de séances malgré l’éloignement et lorsque je ne pourrais m’y rendre mon avocat m’a indiqué qu’il était prévu qu’on puisse y assister par vidéo donc c’est sûr j’y serais ce que j’en attends ……rien car les auteurs sont sur le banc des accusés mais les principaux responsables malheureusement n’y seront pas car intouchable je veux parler du quatuor cité plus haut bien entendu.

Enfin j’espère qu’ils seront tous condamnés aux peines maximum……mais j’ai un doute avec cette justice pourrie j’ai déjà été déçu au procès de Bendaoud le logeur qui en première instance a été acquitté heureusement la Cour d’appel l’a condamné à 5 ans mais lui a évité les assises bien qu’on ait retrouvé son ADN sur le scotch ayant servi à confectionner la ceinture explosive d’Abdelhamid Aabaoud celui qui trainait des cadavres de soldats Syriens derrière son pick-up !

Pour moi ce qu’ils ont fait est un acte de barbarie du moyen âge donc on devrait les traiter comme tel c’est-à-dire écartelés sur la place publique ou à tout le moins exécutés après avoir rétabli la peine de mort qu’un fou criminel a supprimée

FGMerci Patrick de vos réponses. Puis-je finir en vous demandant simplement comment vous allez aujourd’hui ?

PJ : Je vais comme quelqu’un qui a perdu ce qu’il a de plus cher au monde :son enfant ! Lorsque vous perdez votre enfant et surtout de cette manière vous n’êtes plus jamais la même personne, moi qui était quelqu’un de joyeux qui aimait les bonnes choses de la vie je me rends compte que je ne suis plus du tout joyeux lorsque je suis chez des amis et que l’ambiance est très bonne il y a toujours un moment de la soirée ou je décroche et je me rends compte que pour mon entourage c’est assez pénible donc je les remercie ici pour leur patience et leur bienveillance

FG : Je voudrais avant de vous laisser conclure comme vous le désirez, préciser à nos lecteurs que s’ils sont intéressés et touchés par votre histoire et votre combat vous en racontez tout dans votre livre « Pas devant les caméras ». C’est un ouvrage fort que j’ai personnellement lu avec autant d’intérêt que d’émotion et que je conseille vivement.

 

PJ : Pour conclure je dirais que malheureusement JAMAIS je ne pourrais faire revenir ma fille bien aimée donc bien que certains aient l’impression que je sois un Facho ou un raciste ou un salopard maintenant outre la préparation du procès j’essaie de tout faire pour éviter qu’un jour cela recommence même si je sais que ce combat est utopique car je dispose de très peu de moyens de persuasion autres que ma personne c’est la raison pour laquelle je réponds pratiquement toujours dans la mesure de mes moyens à toutes les sollicitations ou demande d’intervention ou interview j’espère sincèrement vivre suffisamment vieux pour voire mon pays débarrassé de ce cancer qu’est l’islamisme !

Propos recueillis par François Galvaire

« Pas devant les caméras », le livre de Patrick Jardin, en vente ICI

VOTRE AVIS

3 réponses

  1. doménico Gadaleta dit :

    J’espère que ce père de famille français aura un jour justice et vengeance.

    VOTRE AVIS
  2. BobbyFR94 dit :

    Merci à vous pour avoir donné la parole à Patrick JARDIN ; ce dernier a parfaitement résumé sa situation, j’entends par rapport à la perte de sa fille Nathalie !

    Alors que je n’ai perdu personne, j’ai déjà la même attitude, la même HAINE à l’égard de tous ces polytocards de merde et autre déchets de l’école nationale des abrutis, sans oublier les nazislamistes, que Patrick …

    Et j’espère bien également vivre le jour où nous nous libèrerons du nazislam, et que je verrai toutes ces ordures PENDUES haut & court sur la place publique, après un nuremberg 2.0 en France !!!

    Rappel :
    Le nazislam est l’outil des mondialistes pour détruire le peuple natif français…
    https://resistancerepublicaine.com/2019/11/04/pourquoi-ont-ils-choisi-lislam-pour-nous-exterminer/
    Ce lien, chacun doit le lire et le diffuser, il est très très important que le combat de Patrick JARDIN soit connu de tous, ainsi que d’être bien conscient que tout ce qui passe en France, est…voulu !!!

    VOTRE AVIS

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic.
Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité ét d\\\'analyse.
View more
Cookies settings
Accept
Decline
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie nameActive

L’adresse de notre site Web est : https://lameutefrance.fr.

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Informations de contact

Informations supplémentaires

Comment nous protégeons vos données

Procédures mises en œuvre en cas de fuite de données

Les services tiers qui nous transmettent des données

Opérations de marketing automatisé et/ou de profilage réalisées à l’aide des données personnelles

Affichage des informations liées aux secteurs soumis à des régulations spécifiques

Save settings
Cookies settings
%d blogueurs aiment cette page :