contact@lameutefrance.fr

J’ai fait un rêve

J’ai fait un rêve

J’ai rêvé que j’étais en France.

Je n’ai pas parcouru des centaines de kilomètres, je n’ai pas payé de passeurs, je ne me suis pas embarqué sur un bateau de pêche surchargé pour ensuite m’entasser avec d’autres sur une barque ou un bateau pneumatique en attendant qu’une ONG vienne nous récupérer pour nous faire traverser la méditerranée en toute sécurité.

Je n’ai pas appris à mentir sur mon âge, ni à jeter mes papiers, et je n’ai pas eu besoin de prétendre venir d’un pays en guerre d’où personne ne fuit.

Et pourtant, j’ai rêvé que j’étais en France.

Ma couleur de peau ou mon origine ne me servent pas d’excuses si j’enfreins la loi, ni ne me servent pour prétendre être martyrisé par la police, que ce soit vrai ou faux d’ailleurs. Ma religion ne me sert pas de prétexte pour impose ma culture et mon identité, ni ne me sert de passe-droit pour vivre comme dans mon pays d’origine. Car, quelle que soit ma couleur, ma religion, mon origine, si je suis en France, il m’appartient de vivre comme un français, et non d’obliger les français à vivre comme dans un pays que j’aurais pu « fuir » ou d’où je me serais exiler volontairement.

Et pourtant, j’ai rêvé que j’étais en France.

Je n’ai pas de haine envers mon prochain, ni ne voue de culte à un prophète, donc à un homme, je ne tue pas en son nom, ni ne porte de bombe sous mes vêtements. Je n’assassine pas pour un dessin, pour un crucifix ou une étoile de David. Je ne tue pas parce que l’on danse et que l’on boit un café en terrasse ou assiste à un match de foot, ou parce qu’il faut imposer une loi qui n’est pas celle de la France.

Et pourtant, j’ai rêvé que j’étais en France.

Je ne profite pas d’un système tout en prétendant vivre dans un pays raciste, je ne suis pas choqué par son passé, ni par son présent et je ne cherche pas à réécrire son histoire pour l’adapter à mes vues colonialistes. Je ne me sers pas de la laïcité pour imposer ma religion, ma langue et mes symboles religieux dans les écoles, ni de mes origines pour détester les autres.

Et pourtant, j’ai rêvé que j’étais en France.

Puis, je me suis réveillé, et j’ai vu la France d’aujourd’hui avec un regard neuf et effrayé : voilà la France d’aujourd’hui.

Un pays qui laisse détruire sa culture.

Un pays qui se laisse envahir.

Un pays qui se soumet au diktat de lois et de religions d’ailleurs.

Un pays où patriotisme rime avec racisme.

Un pays où il suffit d’avoir une couleur, une religion, une origine différente pour faire valoir n’importe quels droits, même celui de voler et de tuer. Même celui de mentir et d’accuser.

Un pays qui condamne plus rapidement ceux qui refusent de se soumettre à ces diktats d’ailleurs que ceux qui tuent pour les imposer.

Un pays qui pardonne à ceux qui le salissent et l’offensent et non à ceux qui le défendent.

Et pourtant, on aime « notre » France, même si la réalité nous offense.

J’ai rêvé que j’étais en France.
Une France héritée du sacrifice de nos anciens, une France protégée par le dévouement de ceux qui l’aiment, une France où le fanatisme est condamné, expulsé, emprisonné.

Une France où chacun peut vivre à côté de son voisin sans en avoir peur.

Une France où l’amour de son drapeau, de son sol, de son peuple est non seulement un droit, mais aussi un devoir.

Une France où, si je suis français, je suis respecté.

Si j’ai un uniforme, je suis respecté.

Si je suis chrétien, juif ou n’importe quoi d’autre j’ai le droit de vivre sans crainte.

Si je suis blanc, j’ai le droit d’avoir mon histoire et ma culture.

Si j’ai envie de dessiner, j’ai le droit de faire de l’humour.

Si j’ai envie de parler, j’ai le droit de dire « NON ».

Si j’ai envie de me battre pour mon pays, j’ai le droit de prendre les armes.

Si j’ai envie de résister à l’envahissement, à la déculturisation, au racisme anti-français, j’ai le droit d’être considéré.

J’ai fait un beau rêve, j’ai rêvé que j’étais français… en France….

R.P

VOTRE AVIS

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic.
Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité ét d\\\'analyse.
View more
Cookies settings
Accept
Decline
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie nameActive

L’adresse de notre site Web est : https://lameutefrance.fr.

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Informations de contact

Informations supplémentaires

Comment nous protégeons vos données

Procédures mises en œuvre en cas de fuite de données

Les services tiers qui nous transmettent des données

Opérations de marketing automatisé et/ou de profilage réalisées à l’aide des données personnelles

Affichage des informations liées aux secteurs soumis à des régulations spécifiques

Save settings
Cookies settings
%d bloggers like this: