contact@lameutefrance.fr

A ma sœur de combat, par Aurélie Laroussie

Ensemble nous sommes plus fort

 

 

 

3 ans et demi que mon téléphone sonnait… Maggy, Présidente du MPC qui avait entendu parler de mon mouvement (les Femmes des Forces de l’Ordre en Colère) et de la manif que j’allais mettre en place…

Ses premiers mots : « C’est énorme ce que tu fais pour nous, flics… Personne n’a jamais fait ça ! »

Elle m’avait proposé de suite de venir me chercher à la gare, de m’héberger, moi petite Lot et Garonnaise qui allait débarquer sur Paris et qui n’avait jamais foutu un pied dans cette ville  !
Elle a tenu ses promesses, comme d’hab ! Elle était vraie Maggy. Elle m’avait même préparé de bonnes lasagnes avec le vin italien et tout et tout !

Première rencontre, un vrai coup de foudre amical. Première manif FFOC le 27 avril 2017…

Tout le long du cortège, elle ne m’a pas lâchée. Elle avait quelques mois d’avance sur  les manifs faut dire… Elle m’a guidée, m’a motivée, m’a mise en garde contre les médias et tout le reste.
Elle assurait ma sécurité à chacun de mes déplacements. A chacune de mes manifs elle disait à ses collègues « Gaffe à Aurélie, on lâche pas la patronne ». Elle en avait les larmes aux yeux de voir ces femmes de flics dans la rue ! «  Putain que c’est beau elle disait…»
Et puis deux ans de discussions, de jour comme de nuit, deux années de combat côte à côte, de coups de gueules, de fous-rires, d’apéros, de fêtes ,de dénonciations des problèmes de la Police, d’aide de collègues et de leurs familles…

Premier plateau télé pour nous deux. On l’a fait ensemble sur France 5… Nous étions comme des gosses mais on était ensemble ! On allait déchirer comme on disait…

Ensemble on n’avait peur de rien ni de personne !

Une amitié fusionnelle était en train de naître. Tellement de points communs…

Elle du 1er février, moi du 2. Elle avait même acheté à Paris exactement le même ensemble que j’avais acheté à ma fille… On avait halluciné.

On en arrivait même à finir les phrases de l’autre et elle me disait souvent « putain tu me fais flipper ma sœur tellement on se ressemble ! »

Maggy c’était la flic de nuit, la Présidente le jour, enchaînant sortie du boulot, plateaux télé, interviews radio et secours aux collègues.

Maggy je l’ai vu maigrir à vue d’œil. Je l’ai vue malade mais à continuer à bosser pour son asso sans compter les heures !

Maggy, je ne l’ai jamais vue lâcher, ni se plaindre.

Maggy je ne l’ai jamais vue pleurer…

Moi je pleure aujourd’hui en écrivant ces quelques lignes que je n’aurai jamais cru écrire.

C’est dur une association. Ça vous bouffe… Ça l’a tuée ! L’asso mais aussi certains enfoirés qui un jour ou l’autre paieront…

Y’a pas que du bon dans la Police !

Ce 12 novembre 2018, mon téléphone s’emballe.

J’avais décidé de le laisser de côté ce soir là pour profiter de mon mari qui allait repartir. Je lui avais promis que je faisais une pause.

Et puis un appel, 22h38… Je me souviendrai de l’heure toute ma vie !

Mon ancienne vice-Présidente en pleurs. L’annonce du suicide de Maggy…

L’espace de quelques secondes je n’y crois pas, je me dis « Qu’elle est conne ! Elle fait un buzz cette folle… »

Et puis le sol se dérobe sous mes pieds…J’y crois pas…Je hurle !!

J’allume la télé. Des flash infos de partout, des centaines de messages… C’est fini.

2019, plus l’envie sans elle à mes côtés. Puis je repense à la promesse que je lui ai faite et je repars.

Mais ce manque, ces questions, ce pourquoi j’ai rien vu venir ? Pourquoi elle m’a rien dit nous qui nous disions tout entre « Présidentes », entre « Patronnes » « entre sœurs de cœur » ?

Je ne le saurai jamais !

La seule chose dont je sois sûre, c’est de ce qu’elle était.

Honnête, droite, humaine, engagée et fière de sa famille qu’elle aimait tant.

Fière d’être flic.

Fière de ses collègues !

Si belle tant physiquement que moralement ;

Ce manque, ce vide, ces appels qui ne viennent plus, je ne les souhaite à personne…

On se retrouvera…

A toi ma sœur, et comme on disait à chaque fois qu’on se quittait : « J’t’aime, fan de toi… »

Aurélie LAROUSSIE
Présidente FFOC
Femmes des Forces de l’Ordre en Colère.

Une réponse

  1. François Galvaire dit :

    Un bel article Aurélie… Merci ! Tu reviens quand tu veux sur nos pages si tu veux faire passer un message pour les FFOC. La bise au barbu 🙂

Laisser un commentaire

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic.
Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité ét d\\\'analyse.
View more
Cookies settings
Accept
Decline
Politique de confidentialité et de cookies
Privacy & Cookies policy
Cookie nameActive

L’adresse de notre site Web est : https://lameutefrance.fr.

Utilisation des données personnelles collectées

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse de messagerie (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias

Si vous êtes un utilisateur ou une utilisatrice enregistré·e et que vous téléversez des images sur le site web, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les visiteurs de votre site web peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Formulaires de contact

Cookies

Si vous déposez un commentaire sur notre site, il vous sera proposé d’enregistrer votre nom, adresse de messagerie et site web dans des cookies. C’est uniquement pour votre confort afin de ne pas avoir à saisir ces informations si vous déposez un autre commentaire plus tard. Ces cookies expirent au bout d’un an. Si vous avez un compte et que vous vous connectez sur ce site, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Statistiques et mesures d’audience

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les utilisateurs et utilisatrices qui s’enregistrent sur notre site (si cela est possible), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les utilisateurs et utilisatrices peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur nom d’utilisateur·ice). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Informations de contact

Informations supplémentaires

Comment nous protégeons vos données

Procédures mises en œuvre en cas de fuite de données

Les services tiers qui nous transmettent des données

Opérations de marketing automatisé et/ou de profilage réalisées à l’aide des données personnelles

Affichage des informations liées aux secteurs soumis à des régulations spécifiques

Save settings
Cookies settings
%d blogueurs aiment cette page :