contact@lameutefrance.fr

VIRUS

Ensemble nous sommes plus fort

« Oh là là » me direz-vous, il va nous parler du covid-19. Eh ben oui et non, je ne vais pas vous parler d’un virus mais de deux. Il y a bien sûr la covid-19, mais je vais aussi vous parler d’un deuxième virus, plus insidieux, contaminant notre société petit à petit, et pourtant tout aussi dangereux, je vais vous parler de l’islamisation de la France. « Mais il confond islamisation et islamisme radical ». Non, car sans islamisation, pas d’islamisme radical, c’est un fait. L’islamisme radical n’est autre que la version grave et terminale de l’islamisation, comme l’entrée en réanimation et le décès sont les versions graves du covid-19.

   Tout commence par des symptômes, température, perte du goût, difficultés à respirer pour l’un. Voile, prières de rue, généralisation du halal, horaires différenciés hommes femmes pour les piscines, etc. pour l’autre. Mais là, où tout est mis en place pour freiner et stopper la covid-19, pour l’islamisation, il en est tout autre, malgré quelques lanceurs d’alerte comme, entre autre, la Meute France, la Ligue du Midi et autres patriotes qui se battent pour défendre notre pays, notre culture, nos traditions.

   Car l’islamisation se répand et contamine de plus en plus notre pays. Encore dernièrement, on a vu un cas de contamination jusque dans l’Assemblée Nationale, au cœur de nos institutions, avec cette représentante d’un syndicat étudiant arborant fièrement son voile islamique.

   Islamisation dans les services publics, les clubs de sport, l’éducation nationale, la rue, le virus de l’islamisation est partout où l’on pose le regard et si on veut le voir.

   Et avec la covid-19 et ses restrictions sanitaires, tout cela fait son jeu. Avez-vous vu un seul islamiste se plaindre de la fermeture des bars, de l’interdiction de la vente d’alcool, de l’absence de contact physique ? Au contraire, ils en sont friands.

   Notre président, le 2 octobre, a enfin prononcé son discours sur les séparatismes. Il a enfin nommé le mal, l’islamisme radical. Je ne vais pas tomber dans la critique facile et systématique car j’ai cru déceler un début de prise de conscience du mal qui nous ronge. Alors, comme pour la covid-19, il nous a annoncé quelques mesures barrières pour ralentir l’épidémie et vivre avec (le vivre ensemble déguisé), mais en aucun cas pour le stopper, voire l’annihiler. Nous sommes encore loin du vaccin.

   Alors, en conclusion, c’est à nous tous, patriotes, de pratiquer les gestes barrières afin d’endiguer le virus de l’islamisation, partout où cela est nécessaire, de combattre ce virus à chaque instant et de ne pas relâcher notre vigilance. Quand l’infection de l’islamisation se sera répandue partout, il sera trop tard, car son stade ultime, l’islamisme radical et tout ce qui va avec comme la charia, n’aura plus qu’un pas à faire pour s’imposer et nous détruire.

Il en va de notre survie, en tant que culture, en tant que français, en tant que nation.

Tous ensemble,combattons le virus de l’islamisation.

VIVE LES PATRIOTES,VIVE LA FRANCE

B.B

%d blogueurs aiment cette page :